Appartement oeuvre par Abys2fly

Infos :

Appartement oeuvre par Abys2fly

Creation: 18/04/2022

artistes:

Description :

C’est dans un appartement T3 de 70m² qu’Abys2fly a pu laisser parler sa créativité, pour ce qui est devenu le premier appartement customisé du Street Art Rillieux. Avant de se lancer dans ce projet en tant qu’instigateur, Abys2fly a préparé des croquis, des esquisses pour chaque pièce en s’acclimatant de son futur lieu de travail. C’est le 18 avril qu’a débuté pour lui cette expérience, en ayant réalisé au sein de l’appartement une dizaine d’œuvres en 21 jours.


Le thème qui a été privilégié est celui de la mémoire en rapport avec la future destruction du lieu et la vie des habitants qui y ont vécu. Abys2fly évoque cela en cherchant à raconter une histoire, avec des œuvres qui se font écho d’une pièce à l’autre. Les matériaux qui ont servis à valoriser les œuvres proviennent essentiellement de récupération. L’artiste a cherché à donner une seconde vie aux objets dans une démarche artistique s’inscrivant dans un projet inspirant pour lui. En hommage à son grand-père décédé peu de temps auparavant, Abys2fly a récupéré des objets lui ayant appartenu tel que des tableaux avant de les customiser. En étudiant l’espace, des astuces graphiques se sont dévoilées, et c’est ainsi que les œuvres ont commencé à être disposées. Dès l’entrée, Abys2fly reste fidèle à sa démarche artistique originelle, basée sur la réalisation de « pioupiou » comme il les appelle, entre réalisme et graphique aux codes de couleurs vives.

 

En roi de la récup, l’artiste a également utilisé une lampe de bureau cassée pour réaliser un scarabée en réassemblant les éléments. A partir d’un élément cassé et mort, c’est comme si Abys2fly lui avait donné une seconde vie en donnant l’impression que le scarabée se promène sur le mur entouré de fils et à ses pattes, de détritus. La cuisine devient ensuite source d’intrigue : l’artiste joue sur l’empreinte que laisse un tableau sur un mur lorsqu’on le décroche. Le concept étant de mettre un post-it pour faire croire ou remarquer l’absence du tableau en y ajoutant une touche d’humour. Avec un clin d’œil à Banksy, des souris représentées sous une forme graphique typique de son homologue anglais, sont imaginées comme ayant volé les tableaux. L’idée de vie et de mort anime les pièces. Dans la cuisine, c’est la végétation qui est mise en évidence, alors que dans la salle de bain, Abys2fly a réussi à mettre en scène un véritable squelette de chèvre légué par ses amis. Comme si la mort nourrissait la vie, de la végétation émane de ce squelette. Les deux pièces se connectent et c’est avec surprise que l’on découvre que les fleurs de la cuisine émanent du squelette de la salle de bain.

Dans le salon, Abys2Fly a réalisé une des fresques murale de l’appartement. Tirée d’une illustration qu’il avait produite par le passé, l’artiste a voulu peindre pour l’occasion 3 Muses. Vestige d’un temps révolu, la sculpture de base a été évidée, pour montrer ce qu’il y a en dedans, du creux, du vide, mais aussi de la matière, du minéral, du végétal, et de l’amour. La composition continue de s’étendre sur les autres murs de la pièce avec des formes abstraites qui sont éparpillées en petits bouts.

Dans une des deux chambre, une autre fresque continue de montrer l’intention d’Abys de représenter le lien entre la vie et la mort. Comme pour revenir à la base de la création, on peut remarquer une guitare cassée se transformant en arbre avec des oiseaux qui l’habitent, c’est un retour à son état originel.

De plus, sous cadres, les croquis et les réflexions qui l’ont habité avant et pendant cette résidence sont exposés. Abys2fly tient à montrer le processus créatif qui l’a mené à la réalisation de l’appartement œuvre, en partant de sa genèse.


Pour ce qui est le premier appartement œuvre du projet Street Art Rillieux, Abys2fly l’a customisé dans les règles de l’art. Son identité artistique respecté, mêlé à de petites folies, a enchanté ce lieu.

About Jérémy Laforêt